Endoscopie vétérinaire : quels sont les différents types d’endoscope vétérinaire ?

Endoscope vétérinaire, rien de mieux qu’une endoscopie vétérinaire pour déterminer de façon plus nette la pathologie d’un animal.

Assorti d’une caméra miniature, d’un souffleur d’air et d’une source de lumière, l’endoscope vétérinaire, appelé aussi fibroscope est une caméra endoscopique de diagnostic performant nécessaire à certains soins vétérinaires. Il fonctionne sur le même principe que l’endoscope utilisé chez les patients en médecine humaine. Il existe plusieurs types d’endoscopes vétérinaires. Vous pouvez trouver tous les modèles dont vous pourriez avoir besoin dans votre cabinet auprès des distributeurs français.

Location d'endoscopes vétérinaires

Location Endoscope vétérinaire

Les deux grandes familles de fibroscopes vétérinaires

Les premiers endoscopes ont vu le jour au XIXe siècle. Les innovations technologiques ont fait de ces appareils un produit aussi bien performant que pratique pour les professionnels de la santé. À l’heure actuelle, on distingue deux catégories d’endoscopes à savoir la version rigide et souple. L’endoscope rigide se reconnait à son tube plus court d’environ 1000mm, utilisé plus fréquemment pour le diagnostic du conduit auditif et des cavités nasales. Quant à lui, l’endoscope souple est grâce à son tube plus long d’environ 1,20m, est adapté pour la visualisation de l’estomac, du duodénum, des bronches, du côlon…

Les différents types d’endoscopes vétérinaires

Le vétérinaire choisit son appareil en fonction de l’organe de l’animal à diagnostiquer. Pour une intervention au niveau des bronches, la bronchoscope est l’appareil adapté. Pour observer l’estomac, le vétérinaire utilise un gastroscope. S’il doit faire un diagnostic des articulations, il emploie un arthroscope. S’il veut intervenir au niveau des organes de l’abdomen, il se sert d’une célioscopie. Pour explorer les conduits auditifs, l’otoscope est l’appareil qui convient. Pour visionner les fosses nasales, il doit s’équiper d’un rhinoscope. S’il s’agit d’une inspection de la vessie, le cystoscope est l’appareil qui convient. Pour détecter une infection dans l’utérus, l’hystéroscopie est nécessaire pour effectuer un examen précis. Enfin, pour avoir une vision plus précise du colon, le vétérinaire se sert d’un coloscope.

Notons que l’introduction du tube de l’endoscope peut se faire soit par la bouche, les narines, ou l’anus de l’animal. Sachez toutefois que pour certains examens, le vétérinaire peut aussi procéder à de petites incisions près de la zone concernée. Il est important de savoir que l’endoscopie vétérinaire ne sert pas uniquement à voir à l’intérieur du corps de l’animal, mais elle peut également permettre la réalisation de certaines chirurgies internes et ainsi que de prélèvements destinés à des analyses ultérieures.

Quelques distributeurs d’endoscopes reconnus en France

AGM TEC : fabricant et distributeur de caméras d’inspection depuis 2004. Cette entreprise propose des appareils de haute qualité destinés aux professionnels de la santé humaine et animale, ainsi qu’aux professionnels des bâtiments.

OPTOMED : expert en imagerie vétérinaire, cette enseigne propose des appareils d’endoscopie d’occasion et neufs, ainsi que d’autres dispositifs de diagnostic interne. Elle compte plusieurs distributeurs en France.

MSI-FAS : distributeur agréé de marques reconnues comme Philips, Samsung, Vatech, Sony, Carestream. Au service des vétérinaires depuis 20 ans, l’enseigne propose plusieurs modèles d’endoscope vétérinaire qui facilitent les soins sur les animaux.

RIESTER : au service des personnels soignants et des vétérinaires depuis 1948, cette marque propose une large gamme d’appareils de diagnostic alliant innovation, performance, sécurité et fiabilité. Elle est disponible dans 150 pays, dont la France.